Livres Couvertures de Ecstasy 5: Tome 5 : Lady

Ecstasy 5: Tome 5 : Lady par Nathalie Charlier

4.9 étoiles sur 5 de 30 Commentaires client

Ecstasy 5: Tome 5 : Lady par Nathalie Charlier - Le grand livre écrit par Nathalie Charlier vous devriez lire est Ecstasy 5: Tome 5 : Lady. Je suis sûr que vous allez adorer le sujet à l'intérieur de Ecstasy 5: Tome 5 : Lady. Vous aurez assez de temps pour lire toutes les pages 444 dans votre temps libre. Le fabricant qui a sorti ce beau livre est NCL Éditions. Obtenez le Ecstasy 5: Tome 5 : Lady maintenant, vous ne serez pas déçu par le contenu. Vous pouvez télécharger Ecstasy 5: Tome 5 : Lady à votre ordinateur avec des étapes modestes.. Si vous avez décidé de trouver ou lire ce livre, ci-dessous sont des informations sur le détail de Ecstasy 5: Tome 5 : Lady pour votre référence.

Télécharger Livres En Ligne
Le Titre Du Livre:Ecstasy 5: Tome 5 : Lady
Auteur:Nathalie Charlier
Langue: English
ISBN-10:
Nombre de pages:444 pages
Livres Format:Ebook Kindle
Editeur:NCL Éditions
Genre:Contemporain
Nom de fichier:ecstasy-5-tome-5-lady.pdf (Vitesse du serveur 19.35 Mbps)
La taille du fichier:21.23

Madie a été agressée, elle est gravement blessée, et j’ai l’horrible impression d’être au bout de ma vie. Cette sensation de désespoir absolu qui a été ma compagne durant mes années d’errements est à nouveau de retour. Et je ne suis pas assez fort pour surmonter mes angoisses. Après une opération réussie, effectuée par la mère de Fred, ma greluche émerge enfin. Mais je flippe toujours comme un malade. Alors, pour tenter de contrôler la panique qui m’envahit dès qu’il s’agit d’elle, je décide d’avoir recours aux grands moyens, quitte à la surprotéger. Toutefois, cette situation devient vite insupportable pour la femme libre qu’est Madie, et je ne réalise pas immédiatement que je risque tout simplement de la perdre, une fois de plus...

Livres Revue

ecstasy presque finale ! - on retrouve nahel et madie pour la suite de leurs aventures et la presque fin puisque oui il y aura un tome 6 ( yes !!!!)a part l'accident de madie et son retour de coma il y a moins de drame dans ce tome et c'est bien puisque les 2 personnages grandissent et s'apprivoisent de plus en plus et de mieux en mieuxsi vous voulez arrtez l'histoire là, vous pouvez parce que la fin est satisfaisante mme s'il reste des questions en attente (surtout pour les seconds rôles)pour moi en tout cas vivement la suite !

Toujours aussi émouvant... - Encore un tome magnifique, avec tout les ingrédients pour le savourer. Je suis une fan de la plume de Nathalie Charlier, la tendresse qu'elle met dans les paroles de ces personnages, l'humour et l'amour qu'elle imprègne avec brio dans chaque situation me coupe le souffle d'admiration. Retrouvers Madie et Nahel est un vrai moments de bonheurs, je les aimes démesurément. Ce couple me touche profondément leurs épreuves et les sentiments qu'ils sont l'un pour l'autre et quelques chose qui me remue les entrailles et fait chavirer mon cœur. Je plonge avec plaisir dans leur histoire, je vie avec eux leurs épreuves, je prie dans leurs moments de doutes et je jubile dans leurs folle réconciliation. Chaque moments et décrit avec justesse et les scène érotique sont une vrai coulé de lave dans chaque partie de mon corp. Nhésitez pas a découvrir cette plume touchante, ce couple incroyable et cette...

Fabuleux .... - Tout au long de ces romans Nathalie Charlier nous fait rver, comme à son habitude.Etant une fanatique de ces écrits , je suis passée par toute les sortes d'émotions avec ce tome 5, la tristesse , l'angoisse et les éclats de rire ( ils furent nombreux) ...Retrouver nos deux héros dans leurs joutes verbales , leurs réconciliations... qu'elle joie.Qui aurait pensé que jeune fille venant des Vosges , dont l'éducation c'est faite dans la pure tradition catholique allait tre l'étoile de ce beau spécimen qui au file des lectures se transforme en quelqu'un de plus humain. Elle est son miracle , lui son Dieu....Hâte d'avoir la suite ....Cette histoire doit tre dans votre bibliothèque ... c'est "collector"Merci Nathalie :)